À Propos

Guillaume Duchesneau

Entre le petit tambour que je frappais avec vigueur quand j’étais enfant et cette panoplie d’instruments que j’utilise aujourd’hui s’étend « la Voie du son ».  Précieux parcours de rencontres, de voyages et de collaborations.

Mon besoin d’intensité et de minimalisme m’a permis de naviguer entre des projets à saveur électriques (Madame Moustache, Lisa Leblanc, Canailles) et d’autres, plutôt acoustiques, voire thérapeutiques (Holos, yoga musique, BAC en musicothérapie)

Après avoir lancé l’album Prélude Pèlerin, l’envie de lenteur, de la transe et la curiosité du silence entre les notes ont pris le dessus.

L’idée de créer des musiques qui puissent amener l’auditeur (et le musicien) à ralentir le tourbillon de pensées compulsives qui nous habite, pour laisser place à l’observation de ce qui est, me semblait tout naturellement le prochain pas à faire.

Holos a vu le jour.

En parallèle à ces musiques, je me suis formé comme thérapeute énergétique (école de l’A.M.E) et j’ai appris, auprès de Fabien Maman (père fondateur de la médecine vibratoire) à faire des soins sonores.

En souhaitant que les fruits de ce parcours puissent accompagner des instants d’intériorisations, de détente et de régénération.

crédit photo: Jonathan Goulet

 

Publicités